Ouvrir un magasin informatique en franchise

L’informatique est omniprésente dans notre quotidien, aussi bien au bureau qu’à l’école ou encore à la maison. Ce qui signifie que la vente de produits informatique ne cesse de se développer. Dans le cas où vous rechercheriez une opportunité d’affaires, pourquoi ne pas opter pour un magasin informatique en franchise ? Voici nos conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.

Bien se préparer

Avant de vous lancer dans l’ouverture d’un magasin informatique, il est important de bien peser le pour et le contre. Tout d’abord, vous devez avoir un minimum de connaissances dans le domaine du matériel informatique. Certes, il n’est pas nécessaire d’être un as de la programmation, du hardware ou du software pour ouvrir une boutique informatique. Cependant, si vous ne savez même pas ce qu’est une unité centrale, un clavier, une souris ou un système d’exploitation, il vaut mieux vous tourner vers une autre activité. Si vous optez pour la vente d’ordinateur, vous devez donc maîtriser différents aspects de la vente de ce type d’appareil.

Et il est également indispensable de pouvoir prodiguer des conseils à vos futurs clients. Car, généralement, quand on commence ce genre d’activité en franchise, les moyens financiers ne permettent pas d’embaucher un salarié. Par ailleurs, il faut que vous ayez les compétences administratives afin de gérer au mieux votre boutique au quotidien. La franchise constitue donc une excellente fenêtre pour ouvrir un magasin informatique. En effet, la plupart du temps, vous bénéficiez de conseils, de formations et de suivi de la part des franchiseurs. Ce qui vous permet d’être mieux armé pour affronter la dure réalité du commerce d’ordinateur pas cher. À ce propos, il convient de bien choisir l’enseigne avec laquelle vous allez collaborer. En effet, chaque franchiseur a ses particularités, ses exigences et ses objectifs à atteindre. Assurez-vous que vous pourrez satisfaire les conditions de ce dernier avant de signer un quelconque contrat.

Investissement et statut

Une fois ces étapes franchies, il vous faut choisir le statut juridique de votre magasin informatique. Pour cela, il est conseillé de tenir compte d’un certain nombre d’éléments. Il s’agit notamment de la taille de votre structure ou encore du nombre éventuel de salariés. Dans tous les cas, sachez que la TVA qui s’applique dans la vente d’ordinateur portable pas cher est de 20 %. D’autre part, un apport personnel est souvent exigé par le franchiseur. Il dépend généralement du matériel nécessaire pour la boutique de vente de micro-ordinateur et également du capital humain indispensable pour la faire fonctionner. Ainsi, s’il s’agit uniquement de service en informatique, il faut prévoir un budget de 7 000 euros environ. Si votre affaire est liée à la communication d’entreprise, vous devez disposer de 20 000 euros minimum. Mais si votre franchise concerne la vente et la distribution de pc portable pas cher, le budget doit être plus conséquent. En effet, vous devez investir dans les 80 000 euros.

Par ailleurs, un magasin informatique peut également vendre un certain nombre de produits, outre l’ordinateur portable. Il peut s’agir d’imprimantes standards, d’imprimantes 3D, de tablettes ou encore de Smartphones. Vous pouvez également intégrer dans vos vitrines d’autres objets connectés. Cependant, la liste de ces produits dépend de votre franchiseur qui peut vous imposer la vente exclusive d’ordinateur. Et pour booster vos ventes, pourquoi ne pas ouvrir un site.

Articles connexes